La luge d’été permet d’apprécier autrement les plaisirs de la glisse que ce soit avec des amis, des membres de la famille ou encore en amoureux. Le principe reste toujours le même que celui de la luge hivernale : sur des goulets, des pistes bobsleigh, mais également sur des rails. Plusieurs stations la proposent actuellement pour la joie des petits et grands.

La luge classique

Autrefois, la luge d’été recourait à de simples tubes en inox ou d’autres matériaux durs qui servaient de pistes de bobsleigh. Installées dans la montagne, celles-ci permettaient de glisser avec de petits véhicules à roulettes. Ces temps ont évolué et la luge dite « classique » utilise désormais des pistes plus établies avec des bolides plus sécuritaires contrôlables à l’aide d’une poignée placée à l’avant. Dénivelés variés, virages relevés, vitesse frémissante… tout est fait pour vous garantir une poussée d’adrénaline.

La luge sur rail

En l’espace de quelques années, la luge sur rail s’est implantée dans plusieurs stations françaises. Remplaçant l’ancienne luge d’été, elle permet de diversifier les activités des vacanciers, quelle que soit la saison de l’année. Naissant d’un mix entre le manège des parcs d’attractions et la montagne russe, elle est 100 % ludique. De nombreuses adresses sont actuellement accessibles. Au Montgenèvre, par exemple, vous avez jusqu’à 1400 mètres de descente sur 300 mètres de dénivelé. Il s’agit de la plus longue piste de luge sur rail en France.

Le tubing

Dérivée de la luge d’été et du snowtubing qui se pratique durant la saison hivernale, le tubing ne manquera pas de décoiffer les amateurs de glisse. Le principe est le même : toujours dévaler une piste, mais cette fois-ci, sur une descente en synthétique et à bord d’une bouée gonflable. Praticable également en hiver, il permet en moyenne montagne, en cas de manque de neige, de profiter de la joie de la glisse. Vous avez nombre d’endroits pour vous adonner au tubing : Champ du Feu, La pierre Saint-Martin, La Planche-des-Belles-Filles, etc.