L’équitation vous permet d’établir des liens spéciaux avec le cheval. Ce sport présente différents avantages pour le corps, l’état psychique ainsi que pour le moral. Durant les exercices, vous ne vous laissez pas aller tout simplement : vous devez surtout trouver et garder votre équilibre.

L’équitation : assimilable à la musculation

Chaque rythme en matière d’équitation vous fait bouger : les muscles les moins sollicités sont aussi en train de travailler. Les parties abductrices à l’intérieur des cuisses suivent les impulsions du cheval, tout en étant suspendues. Lors de ces séances, vos muscles ne risquent pas de gonfler : ils gagnent en galbe plus qu’en volume. En d’autres termes, vous allez avoir des cuisses fuselées. Les muscles abdominaux et dorsaux également sont très sollicités.

Améliorer la posture et le port de tête

La rétroversion du bassin en mouvement permanent permet de maintenir « l’assiette ». Cette posture vous contraint à avoir le dos plus droit et une tête relevée. En outre, quand vous vous tenez debout, l’habitude de se tenir bien droit est gardée, quoique vous remettiez les pieds à terre. Le port de tête altier vous aide à avoir une silhouette bien allongée. Les meilleurs exemples d’une telle posture sont illustrés par les membres des familles royales adeptes de l’équitation.

S’associer à la nature et gagner un grand sens du relationnel

Faire une randonnée équestre procure d’autres sensations que les simples séances de marche à pied en forêt. La relation avec l’environnement devient plus palpable. La perception des choses une fois en hauteur n’est pas le même que quand vous marchez. Vous percevez également les mêmes sensations que votre cheval, qu’il entende un oiseau, ou qu’il voit des broussailles… L’équitation est aussi une discipline de couple, établie entre l’homme et le cheval, en quête de confiance.