Les échecs sont un jeu de stratégie amusant certes, mais aussi d’une grande complexité, y jouer demande de la concentration et une application mentale absolue. Pour réussir à ce jeu, vous devez apprendre toutes les clés, en comprendre les règles et développer par vous-même votre agilité sur l’échiquier. Si vous n’avez jamais joué aux échecs, il n’est pas trop tard pour vous initier. 

Un loisir auquel petits et grands sont conviés

Bien que ce jeu ne soit pas des plus simples, il peut être pratiqué par tous. En effet, dès que vous avez l’âge de comprendre les règles et comprenez la manière de jouer, vous pouvez vous y mettre. Parmi tous les jeux de société existants, les échecs sont sans nul doute le loisir qui favorise le plus le développement de l’intelligence, du sens de la planification et de la stratégie. L’usage et la maîtrise de ces notions sont d’autant plus importants dans la vie réelle que ce soit au niveau professionnel que personnel en général. 

Comprendre les bases, le plateau et les pièces 

Pour commencer, vous devez apprendre à préparer votre échiquier. C’est important de savoir bien utiliser son plateau pour maîtriser plus facilement le déplacement de vos pions. Ensuite, vous devez vous familiariser avec chaque pièce. Hormis la manière de les déplacer sur l’échiquier, vous devez savoir leur niveau d’importance sur le plateau. Il y a 6 sortes de pièces que vous devez connaître : le roi, la dame, les cavaliers, les tours, les fous et les pions. Connaître l’utilité de chaque pièce de votre échiquier sur le bout de vos doigts signifie que vous avez appris les bases essentielles du jeu. 

Quel est le but du jeu ? 

Dans une partie d’échecs, votre objectif ultime est d’infliger un « échec et mat » à votre adversaire. Cela veut dire capturer son « Roi » de toutes les manières possibles et imaginables sur un échiquier. Alors, pour éviter que le vôtre ne soit lui aussi capturé, vous devez le protéger à tout prix. Parfois, cela demande de sacrifier les autres pièces, comme les pions, voire même la « dame ». Mais, vous pouvez également éviter cette stratégie en saisissant le maximum de pièces auprès de votre adversaire. Jouer aux échecs allie réflexion et stratégie, il faut donc avoir une bonne réactivité, mais aussi beaucoup de patience. Si vous êtes un novice, vous aurez du mal à assimiler les règles et les mouvements au tout début. Mais au fur à mesure que vous pratiquez, vous saurez prévoir et parer les coups adverses avant même qu’il ne puisse les réaliser.