La vente des livres (roman, essai, espionnage) connaît un vif succès en ce premier trimestre de l’année 2021, car la lecture forme un loisir instructif. Nous avons sélectionné les 4 livres les plus vendus afin de vous donner un bref aperçu de leur contenu.

1 – La vie est un roman de Guillaume Musso

C’est l’histoire d’une lauréate du prix Kafka en 2009, Flora Conway, qui aime la discrétion et qui veut à tout prix garder son anonymat. Très discrète, Flora accepte rarement les interviews. Suite à l’enlèvement de sa fille, elle a dû répondre à des interrogations puisqu’elle avait l’air suspecte. Ce personnage tient coûte que coûte à revivre avec sa fille.

2 – Burn after writing de Sharon Jones (2021)

Ce livre de Sharon Jones veut nous sortir un peu du monde dans lequel nous vivons actuellement avec les influences des médias en ligne. Il nous invite à nous questionner honnêtement si nous arrivons à mieux vivre sans nous connecter aux réseaux sociaux. Le livre incite aussi les lecteurs à une rétrospection et à une projection dans le futur en notant leurs secrets dans un journal intime. Le lecteur peut brûler ses écrits sans avoir la manie de les partager.

3 – Le jour d’après de Philippe De Villiers (2021)

Cet essai attire l’attention sur le fait que nous vivons en ce moment avec un virus faisant ravage dont l’origine provient d’une seule entité voulant contrôler le monde. Il évoque dans son ensemble ce qui s’est produit lors d’une réunion qui s’est tenue à New York le 18 octobre 2019. Un exercice de simulation de pandémie a été filmé et mis sur internet. L’auteur tient également à mettre en garde les lecteurs et à bien analyser ce qui se passe actuellement. 

4 – La Vallée de Bernard Minier (2020)

La Vallée est un livre policier racontant les meurtres qui s’attellent dans un village planté dans une vallée proche des Pyrénées. Après un coup de téléphone en pleine nuit, le capitaine Servaz a tout de suite pris la route de la vallée. Avec l’aide des forces de l’ordre, il tente de sauver les habitants qui vivent une angoisse sans fin en raison de la sauvagerie qui y règne.